Inscrivez-vous à notre newsletter
Mon panier
0
Vous n'avez pas de produit dans votre panier
Histoire de la coquetterie masculine

Histoire de la coquetterie masculine

La coquetterie est un sujet plutôt féminin parce qu’elle a été longtemps associée à une image négative pour les hommes. Pendant l’antiquité, la gente masculine devait séduire naturellement. Être coquet était alors taxé d'infériorité, d'attitude déviante hors mariage, voire d'homosexualité.

Pourtant, l'étymologie même du terme renvoie au masculin...

Derrière le coquet, il y a effectivement le cochet, le coquard, le coquardeau, le coquin... Bref, toute une famille de mots dérivée du coq. Ce coq, poulailler a un comportement de mâle dominant, fier de sa crête et batailleur.

Au Moyen Âge, on était coquet par les bijoux, notamment pour montrer son rang dans la société.

À la mort d'Henri VIII d'Angleterre  en 1597, il a ainsi fallu dix-huit mois pour dresser un inventaire de ses biens, dont des vêtements brodés de pierreries avec diamants et rubis ! C'était la coquetterie de la magnificence. Cette coquetterie, autrefois tournée vers le collectif et la parure, s'est transformée en un désir plus individuel, plus narcissique. Il y a la volonté de prendre d'abord soin de soi, de son corps, de se séduire. C'est le soin d'une apparence extérieure, certes, mais également un signe d'existence profond.

Aujourd’hui ces messieurs cherchent encore davantage à plaire. Car si l'homme d'avant n'avait pas vraiment à séduire pour garder sa femme, maintenant il doit plaire en permanence pour ne pas la perdre ! Il prend donc soin de lui.

Les femmes les ont elles poussés à être plus coquets ?  Ce sont elles qui ont choisi leurs vêtements. Et elles leur ont prêtaient  leur crème de jour plus d’une fois. Leur influence est donc indéniable. Mais il n’est plus question d’utiliser les produits de madame !

L'arrivée de produits de beauté pour hommes ont fait bouger les codes et les mentalités.

Parmi les premiers réflexes de beauté masculins, on trouve évidement le parfum. Rien de tel qu’un effluve empreint de caractère pour faire tourner les têtes et marquer les esprits. Mais aujourd’hui d’autres produits entrent dans le basique produit masculin s’adaptant aux problématiques des peaux masculines.

La peau masculine est certes plus épaisse, mais elle est agressée au quotidien avec  le rasage. Pour lutter contre les désagréments après s’être rasé, un après rasage est indispensable, le gel ou la mousse de rasage ne suffisent pas.  L’après rasage apaisera et réparera votre épiderme irrité, tout en resserrant ses pores.

Auriège a pensé à vous messieurs avec sa gamme Monsieur, des produits soigneusement élaborés pour répondre aux besoins spécifiques de l’épiderme masculin. Ils redonnent à la peau tonus, douceur, éclat et assurent chaque jour qui passe, un teint extra-frais.

COMPO MONSIEUR - AURIEGE

On assiste aujourd'hui à l'avènement de celui qu'on nomme le « métrosexuel ». Il ne veut ni sacrifier ses droits à la beauté, ni sa virilité. Il a l'art de faire semblant de ne pas être coquet avec un coiffé décoiffé du plus bel effet. Il s’appelle David Beckham, Brad Pitt ou Frédéric Michalak. Si les fragrances pour hommes ont été très ambrées, capiteuses voire entêtantes, comme dans les années 80, elles signent aujourd’hui un retour à la sobriété avec des accents tout à la fois viriles et discrets.

L’Eau de toilette Monsieur développe des notes légères, d’une élégance subtile. Sa tonalité masculine se dévoile dans une eau fraîche, discrète et intemporelle. Une fragrance classique, sublimée par la vivacité d’hespéridés et d’effluves citronnés.

Eau de Toilette Monsieur

Laissez un commentaire

Désolé, vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.